11 Novembre 2021 :

Le conseil municipal des enfants a emboîté le pas de ses aînés en commémorant l’armistice de la première guerre mondiale aux côtés des maires de Bellon et de Saint-Romain.
Hommage aux soldats de Bellon…

De droite à gauche : Mr Philippe Vigier, maire de Bellon, Mr Gilles Dupuy, maire de Saint-Romain, Olive Becque, maire du conseil municipal des enfants de Saint-Romain, Caétano Lapouge Peirera, adjoint du conseil municipal des enfants, Stanley Warner, conseiller municipal des enfants, Loé Charbonnet, conseillère municipale des enfants, Sarah Leparc, conseillère municipale des enfants, Mr le Général Tauzin.
Photo de Jean-Pierre RIBEREAU
Hommage aux soldats de Saint-Romain
De droite à gauche : Mr Gilles Dupuy, Stanley Warner, Sarah Leparc, Mr Philippe Vigier, Loé Charbonnet,Olive Becque, Caétano Lapouge Peirera, Martine Ségalini (derrière Caétano) et Ghislain Gélisse (porte drapeau).

Photo de Line Bonnet

Le timing a été bien respecté. A Saint-Romain, en tout début de matinée, le conseil municipal des adultes faisait sa réunion tandis que le conseil municipal des enfants était également réuni à la mairie autour de Mr Becque, le directeur de l’école. Il leur fallait mettre une dernière touche dans la préparation de la lecture des textes.
A 10h15, tout le monde s’est retrouvé autour du monument aux morts de Bellon. Mr Philippe Vigier, le maire de Bellon a ouvert la cérémonie en lisant la lettre de Mme Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants. Après la minute de silence, le conseil municipal des enfants a pris la parole pour rappeler à la mémoire de tous, les dates et le bilan de cette guerre. Un long texte a été lu, extrait du roman d’Emilie Carles, jeune fille devenue institutrice puis écrivaine et qui avait 14 ans, en août 1914, au moment de la déclaration de guerre… Texte sincère et émouvant extrait de son roman « Une soupe aux herbes sauvages ». Puis les enfants se sont appliqués à égrener les noms des quatorze soldats de Bellon, morts pour la France durant ces quatre terribles années. Vint alors « Le dormeur du val », délicat poème d’Arthur Rimbaud qui a conduit le public à penser à ce soldat, à ces soldats qui ont donné leur vie dans ce terrible conflit. La Marseillaise clôtura la cérémonie avec son couplet connu mais également avec le couplet des enfants.
A 11h, Mr Gilles Dupuy, le maire de Saint-Romain ouvrait également la commémoration autour du monument aux morts de Saint-Romain. Le protocole fut le même. La lettre du gouvernement fut lue par Mme Ségalini, conseillère municipale. Minute de silence… Les enfants ont dit, à nouveau, leurs textes avec application. En égrenant les noms de quarante et un soldats de Saint-Romain morts pour la France et en précisant la date de décès de ces hommes, le public se rendit à nouveau compte à quel point la première guerre mondiale avait été meurtrière dès le mois d’août 1914. Le même jour, ce 28 août 1914, Saint-Romain perdait trois de ses jeunes… Et bien d’autres ont suivi ! Le poème de Rimbaud fut dit avec respect du texte et respect du moment. Enfin, « La Marseillaise » fut entonnée par les enfants et par le public qui était venu nombreux. Environ soixante-dix enfants et adultes qui avaient participé à la cérémonie se sont retrouvés autour du verre de l’amitié.
Dans les conversations, on pouvait entendre : « Il y a longtemps que l’on n’avait pas vu autant de monde pour la commémoration »… L’école avait largement invité les familles à amener leurs enfants pour cet hommage citoyen. Les habitants, français et anglais, ont loué l’acte éducatif mené en collaboration entre l’école et la mairie pour permettre aux enfants de garder en mémoire les faits historiques importants qui ont contribué à faire de nous tous des hommes et des femmes libres… Les maires des deux communes tiennent à féliciter le conseil municipal des enfants qui a rempli ses engagements, le premier étant celui d’être présent et de participer activement aux commémorations…

N.B : Si certaines personnes souhaitent recevoir les textes qui ont été lus, s’adresser à Elisabeth Bonnet (Betty), par mail à elisabethbonnettouzain@gmail.com . Nous nous ferons un plaisir de vous les envoyer.